Prêt

bw.jpg
© Lacroix, 2007
Rue Parthenais angle De Rouen (Quartier Centre-Sud)

«Les gens ne voient que ce qu’ils sont préparés à voir.»
— Ralph Waldo Emerson



Mieux ?

bwswissare.jpg
© Lacroix, 2007
Arrosoir, jardin de Lezarts (Quartier Centre-Sudd)

Le photographe édite visuellement la réalité. Il en isole un fragment en cadrant. Ce choix est déterminant pour l’équilibre et l’harmonie de l’image. Il n’y a pas qu’une seule composition possible pour une scène donnée. Il est important d’explorer afin de trouver le meilleur angle, le meilleur point de vue qui mettent en valeur le sujet. Et il faut se demander « Que puis-je faire de mieux?»

Pour cette image d’arrosoir, ces deux compositions très différentes sont efficaces. Certains préfèrent le format paysage (horizontal), d’autres le format portrait (vertical). C’est une question de goût.

bwswissarmyknife2.jpg
© Lacroix, 2007



Salaire

crw0577.jpg
© Lacroix, 2007
Iris fanés et flétris, jardin de Lezarts (Quartier Centre-Sud)

«Un honnête homme se paye par ses mains de l’application qu’il a à son devoir, par le plaisir qu’il sent à le faire, et se désintéresse sur les éloges, l’estime et la reconnaissance qui lui manquent quelquefois.»
— La Bruyère



Amitié

crw0550ax.jpg
© Lacroix 2007
Jardin japonais du Jardin botanique de Montréal

«Voir demande du temps, tout comme l’amitié.»
— Georgia O’Keefe



Liberté

p1000153.jpg
Lacroix, 2007
Abreuvoir, parc Lafontaine

Je suis un promeneur regardeur faiseur d’images. Je suis un nomade qui arpente la quotidienneté; c’est mon voyage initiatique. Tout mes effort sont dirigés à montrer mes sujets de la meilleure façon, de la façon la plus forte. Je crée librement. L’ensemble de l’opération est harmonieuse: je n »ai pas a prouver quoi que ce soit ou impressionner qui que ce soit.

Je cherche à découvrir la beauté et l’élégance. Cette quête est d’abord un état d’esprit, une attitude. Ce processus est complexe: il exige une discipline personnelle, la connaissance et la maîtrise de ses outils et de ses matériaux, un profonde connaissance de soi, un état de réceptivité accru et l’amour de son sujet.



Poursuite

p1010397a.jpg
© Lacroix, 2007
Ouie de ventilation du frein gauche avant, Corvette Z06

Ce que vous voyez dans la photo, n’est pas ce que j’ai vu avant ni pendant la prise de vue. Vous voyez une nouvelle réalité; une interprétation du sujet. Le photographe pourssuit deux buts: exprimer le sujet et s’exprimer lui-même. Il doit harmoniser la mise en valeur du sujet et sa vision personnelle.



Les sens

crw0562.jpg
© Lacroix, 2007

Peinture sur bitume à l’occasion d’une fête de rue sur l’avenue du Mont-Royal. Il y avait deux difficultés à surmonter. Je ne devais pas montrer le visage de l’enfant à cause de la loi sur le droit à l’image [affaire Duclos: voir lien au bas de l'article] et comme c’était une fête de rue, il y avait du monde partout. J’ai cadré et espéré… J’ai dû attendre le moment où personne n’occupait le cadre supérieur. Il y avait des centaines de dessins d’enfants. Je voulais montrer cette abondance de couleur.

«Les cinqs sens sont au nombre de quatre, dont les trois principaux sont les deux suivants: la VUE.»
- dicton de photographe

Lien: Affaire Duclos



Explication

bwswissarmyknife1.jpg
© Lacroix, 2007
Feuilles de vignes, jardins de Lezarts (Quartier Centre-Sud)

«Parfois, à travers une petite chose, on peut retrouver toutes les grandes choses de la vie ; il n’est pas nécessaire d’expliquer beaucoup, il suffit de regarder»
— Ondjaki, écrivain angolais



Trouver

bwswissarmyknife.jpg
© Lacroix, 2007
Chaise et table, jardin de Lezarts (Quartier Centre-Sud)

« On trouve toujours ce que l’on cherche.  La réponse est toujours présente et, si on lui en donne le temps, elle se révèle à nous. »
—Thomas Merton.



Perception multisensorielle

crw0459.jpg
© Lacroix, 2007
Traverse de voie ferrée rue Moreau, parc de triage Hochelaga du Canadien Pacifique (quartier Hochelaga-Maisonneuve)

Dans la vraie vie, nous percevons l’information de façon multisensorielle. En regardant un paysage, notre oeil perçoit une image visuelle ; notre oreille saisit des perceptions auditives telles le bruissement des feuilles, le chant des oiseaux, le bruit d’une locomotive ; nous sentons la chaleur du soleil sur notre peau, le vent dans nos cheveux ; nous sentons le parfum des fleurs mélangé à l’odeur de la ville. Nous avons ainsi une perception globale, somme de tous nos sens, en grandeur réelle, en couleur et en trois dimensions. La photographie nous permet d’enregistrer uniquement une image en deux dimensions et de format réduit. La sensation de bonheur d’être à cet endroit, le plaisir que nous éprouvons, notre état d’esprit à vivre ce moment, ne sont pas enregistrés. Cette image, même banale, suffira à déclencher les souvenirs qui relèvent de l’événement… pour l’auteur de la photo seulement. Quiconque regardera cette image ne verra qu’une scène banale.



1...181920212223