Pointe Saint-Charles

IMG_0841zz
Pointe Saint-Charles

Beauté et décrépitude; jeunesse et vieillese
La vieillesse a longtemps été considérée sous l‘angle exclusif de la dégénérescence, comme la dernière étape de la vie, une étape passive et figée, un état d‘attente avant la mort. Pendant des lustres, le vieillissement n’a été pensé qu’en terme de déclin, de repli sur le passé, de carte vermeil, de radotage, de vacuité et de viduité. Jamais comme un renouveau. Il est cependant un renouveau, un renouveau à partir d‘expériences acquises.

La beauté est liée à la jeunesse, comme la sagesse est liée à la vieillesse. Si l’esthétisme d’un corps juvénile est plus valorisant que la profondeur d’une ride, la sagesse est pourtant le privilège exclusif de l’âge. Dégagée du souci de compétition, la personne âgée peut s’offrir des investissements plus intimes, pour peu qu’elle compense les troubles de l’âge par une attention et une réflexion plus approfondie, pour peu qu’elle conserve un pouvoir de décision, pour peu qu’elle s’adapte à ce renouveau.



Laisser un commentaire