Dépouillement

cruche.jpg
© Lacroix, 2008

Cruche sur un balcon voisin à Lezarts (Quartier Centre-Sud)

Parfois, nous faisons des choses et nous comprenons la sagesse de ce qui c’est passé, que beaucoup plus tard, après l’avoir fait. C’est ce qui arrive souvent avec mes photographies. Naturellement, je veux toujours aller plus loin dans mon expression, reculer mes limites, mettre la barre toujours plus haute. Mais, j’apprends que profondément, à l’intérieur de moi, au-delà des échos des pensées des autres, qui je suis et ce que je fais. J’aime réellement la simplicité et le dépouillement qui me sont venus, au fil des ans, avec une certaine maturité en prime. Mes activités photographiques me permettent de conjuger la simplicité et de jongler avec le dépouillement. Ce sont des outils essentiels pour m’aider à me dépasser, à avancer.



1 commentaire

  1. xavier Rovani 29 février

    Superbe photo! J’aime beaucoup l’opposition entre les volutes sur la surface de la cruche et les lignes horizontales des briques ainsi que la transparence de la cruche.
    De prime abord j’ai pensé qu’il y avait un monde dans la cruche et j’ai ensuite réalisé que ces volutes m’évoquent des galaxies…
    Bien sûr je ressens ce qui me fascine et vous avez certainement vu autre chose, mais cette photo est très cohérente dans sa construction, le choix de la palette de couleur, le blanc lui même dont l’intensité est bien adaptée et enfin le « cadre ».
    Xavier

Laisser un commentaire