Vivre

crw0643.jpg
© Lacroix, 2007
Étang, Jardin des Premières-Nations du Jardin botanique de Montréal.

Au tout début, il n’y avait que les plantes et les animaux qui habitaient sur la terre.
Le Grand Esprit était satisfait mais il trouvait la terre ennuyante.
Il voulut que l’être humain puisse aussi y vivre.
Il le sculpta dans un grand frêne bien fort et bien droit.
Ainsi naissait le peuple de l’Est.
Ça explique l’affection du peuple Abénaquis pour le frêne.
— Légende amériendienne



Laisser un commentaire